Le démon chapitre II

Le lendemain matin, j’ai raconté la discussion, la malédiction, la voix que j’avais entendue. Mes parents ne m’ont pas crue: « Arrête de raconter n’importe quoi ! C’est vrai qu’elle était étrange hier mais c’était la fatigue du voyage ». Peut-être qu’ils avaient raison. À l’heure du dîner, j’ai appelé ma tante mais elle ne m’a pas répondu, j’ai toqué mais toujours rien. J’ai demandé à mes parents pourquoi tante Murielle n’était pas là. Ils m’ont répondu qu’ils ne savaient pas et qu’elle était sûrement sortie. Après le dîner, je suis retournée dans la chambre de ma tante, comme nous ne l’avions pas vue revenir. Je suis rentrée sans frapper. J’ai ouvert la porte et elle était là. Elle m’a chassée en me cachant un objet.

Alessia Rivetti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *