Héraclès I

Aujourd’hui je vais vous raconter l’histoire d’Héraclès, de sa naissance à sa mort.

La naissance du Héros

Zeus, roi des Dieux, veut placer un envoyé sur terre. Il se demande qui choisir parmi ses fils divins.
Hermès, de judicieux conseils, lui propose d’enfanter un demi-dieu avec une mortelle. Zeus, trouve l’idée bonne et descend sur terre pour en choisir une à son goût.

Alcmène et Amphitryon sont mariés depuis quelques années mais Alcmène a juré de ne pas avoir d’enfant avant que son père et ses frères soient vengés. Son mari, désespéré, part en guerre contre les assassins. Il venge sa femme et rentre.
Mais pendant son absence, Alcmène est visitée par Zeus. Celui-ci a jeté son dévolu sur la jeune femme pour qu’elle porte son fils. Il prend l’apparence d’Amphitryon et demande au soleil de ne pas se lever pendant trois jours.

Lorsque Amphitryon rentre, sa femme est très perturbée car elle a déjà vécu le retour de son mari. Celui-ci lui dit qu’elle a rêvé. Il est quand même inquiet. Il va voir l’oracle qui lui dit que sa femme a bel et bien vécu deux fois son retour et que Zeus avait pris son apparence pour partager la couche de la jeune femme. Fou de rage, Amphitryon condamne sa propre femme au bûcher mais quand les flammes prennent Zeus fait pleuvoir les cieux.

Il dit à Amphitryon que sa femme n’est pas coupable mais qu’en la brûlant, il tuerait son propre fils et l’enfant divin de sa femme. Amphitryon s’incline et quelques mois plus tard, Alcmène accouche dans d’atroces souffrances car Héra, la femme de Zeus, a eu vent de son adultère. Elle a ordonné à la déesse mineure de l’accouchement d’empêcher Alcmène de mettre au monde son enfant.

Le frère d’Amphitryon allait aussi avoir un fils. Le premier né serait roi le l’Argolide, mais le cousin d’Héraclès, appelé dans son enfance Alcide, Eurystée est né avant lui.

La petite enfance du héros

Sur l’Olympe, Zeus est embêté. La nourriture divine qui déifie les mortels coule uniquement du sein d’Héra. Elle n’acceptera jamais d’allaiter le fils de son mari. Ce dernier appelle Hermès et lui fait sa requête. Hermès promet qu’Alcide tétera le soir même.

L’enfant tète mais Héra le repousse au bout de quelques minutes. Le lait maternel jaillit et s’éparpille dans le ciel. Ainsi nait la Voie Lactée. La reine des dieux jure la mort du fils de Zeus.

Un soir, alors que tout le monde dort dans la villa d’Amphitryon, Héra envoie deux pythons pour tuer les bébés. Iphiclès, le demi-frère d’Alcide, hurle de terreur. Lorsqu’il voit Alcide serrer dans ses petits poings le cou des deux pythons, Amphitryon apprend qu’Alcide est le fils de Zeus et qu’Iphiclès est son fils.

L’enfance et adolescence du Héros

Les années passent. Neuf ans plus tard, un jour, Iphiclès entre en courant et explique à ses parents qu’Alcide a assassiné son enseignant d’un coup de lyre sur la tête. Amphitryon se précipite et voit le vieil homme affalé sur son bureau, le crâne défoncé.

Lorsqu’Alcide a eu 16 ans, son père l’envoie garder les troupeaux loin de la maison. Là-bas, un lion de la taille d’un cheval dévore les animaux. Pendant 50 jours, le jeune homme le traque et le tue à la seule force de ses bras. Lorsqu’il rentre chez lui, il rencontre un groupe d’Orchoméniens, (originaires d’une ville ennemie de Thèbe), qui venait prélever les impôts. Indigné, Alcide coupe les oreilles, le nez et les mains des émissaires et les renvoie chez eux. Son coup de folie déclenche une guerre.

Amphitryon est tué durant une bataille mais les Thébains remportent la guerre. Pour le remercier d’avoir libéré sa ville, Créon, roi de Thèbe donne à Alcide, sa fille Mégara.

La folie meurtrière d’Alcide

Ensemble, ils ont un certain nombre d’enfants. Un jour, alors que les neveux d’Alcide sont chez eux, Héra, la rancunière, lui jette un sort: la folie meurtrière. Ainsi il tue sa femme, ses fils, ses filles, ses neveux et ses nièces. Lorsqu’il se réveille, il est entouré des cadavres de ceux qu’il aimait le plus au monde. Fou de désespoir, il se rend chez l’oracle qui lui apprend que pour expier ses fautes il devra se mettre au service de son cousin Eurystée. Ce dernier lui fera exécuter dix travaux, c’est Héra qui lui enverra ces épreuves. Il continuera désormais sa vie sous le nom d’Héraclès. À la gloire d’Héra, en grec ancien.

Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *